Dashboard Confessionnal @ Paris!

Dashboard Confessionnal @ Paris!

Dashboard Confessionnal : 17 Novembre 2019 à Paris, à la Boule Noire.
Wouah !!! Ce dimanche de novembre, c'est Noël avant l'heure pour moi. C'est enfin un rêve qui devient réalité. Il n'y a pas à dire, depuis plus d'un an, je vis sur un nuage. Alors que je désespérais de voir un jour sur une scène les Américains de Dashboard Confessionnal, la vie m'a encore fait un nouveau cadeau. Un de plus... Je m'en délecte, quel bonheur que cette vie.

Ce 17 novembre 2019, l'excellente musique de Dashboard Confessionnal qui m'accompagne dans mes moments d'euphorie depuis très longtemps est enfin venue à moi. Quelle extase ! Ce combo formé en 1999 sort un an plus tard ‘’The Swiss Army Romance’’, son premier opus. Pour célébrer dignement les 20 ans de carrière de ce groupe illustre de l'autre côté de l'Atlantique, le Leader et fondateur de DC, Chris Carrabba décide de conquérir pour de bon de nouveaux territoires... Chris n'a jamais été un homme à se laisser démoraliser. Nous ne pouvons que le constater ici, au pays de Molière !


Alors que ce combo de Boca Raton en Floride cartonne depuis le premier opus à travers tout les USA, en France, leur tentative fut infructueuse. Elle remonte tout d'abord en 2003 avec ''A Mark, a Mission, a Brand, a Scar''. Puis, trois ans plus tard avec leur ultime essai discographique en sortant sur notre territoire un de leur fabuleux opus, ''Dusk And Summer''. Malheureusement, la mayonnaise n'a jamais vraiment pris. Incompréhensible. En même temps, au pays de Jul, Licence IV, Matt Pokora, Kendji Girac, Nekfeu, Maître Gims, et... Il ne faut pas en demander trop au peuple français. Mais, à qui la faute ? Probablement aux programmateurs radios qui ont pour certains des oreilles perforées pour passer des artistes médiocres comme Jul, Kendji,... Et ne pas comprendre le potentiel de DC, Train, Richard Marx,... Peu importe, les vrais fans de musique restent toujours connectés à la vraie musique et aux vrais événements quand ceux-ci débarquent dans nos vies. Les absents auront toujours tort... Et l'obstination finit toujours par payer, leur troisième tentative sera-t-elle la bonne ?

Bref, en cette fin d'année, non content de voir ce groupe magique pour moi, j'ai découvert que lorsqu'un artiste décide de venir forcer le destin, il en a non seulement le droit, mais en plus le devoir. Chris Carrabba, Leader incontesté et seul membre fondateur aux côtés du bassiste John Leiffer, est venu seul essuyer les plâtres face à un public parisien qui est reparti enchanté, émerveillé, conquis. Comment en aurait-il pu être autrement. La Setlist acoustique de la soirée avait une particularité : Titres à la demande afin de découvrir un nouveau territoire et de nouveaux fans ! Comme il l'a expliqué dès le départ, Chris a foulé seul cette petite scène près de Pigalle afin de prendre la température chez nous et convaincre ensuite, preuves à l'appui, ses acolytes d’y revenir jouer très vite. Après cette soirée extraordinaire, nul doute, qu'ils reviendront tous ensemble l'année prochaine. Chris fut si impressionné par la qualité du public de la Boule Noire qu'il nous a chaleureusement promis de revenir rapidement. Très certainement après la sortie du prochain opus, le huitième du groupe.

La salle est chauffée à blanc et la scène parfaitement dépouillée, juste un pied de micro au milieu. Le public attend de pied ferme ce cadeau inattendu que Chris nous délivre avec une puissante émotion. Sur chaque titre, le public de 300 convives accompagne le chanteur. Chris nous emmène finalement dans son salon pour un grand concert privé où il prend le temps de parler longuement entre les chansons comme si nous étions ses amis depuis des lustres. Tout au long de la soirée, on encaisse un spectacle dithyrambique aussi bien sur la scène avec un musicien imprégné par des vibrations magiques, et dans la salle, une foule exaltée sur les chœurs de ses chansons incontournables que nous connaissons tous par cœur. Cette magie semblable que j'avais découverte pour la première fois avec ce groupe en 2002 sur ''Dashboard Confessionnal MTV Unplugged'', mon album préféré. Si vous ne savez pas ce que DC représente sur scène, avec ce Live indispensable, vous aurez une réelle photo de ce que ce groupe soulève comme énergie et distille une messe musicale avec leurs fans. Incontestablement, à la Boule Noire, nous avons eu droit à une nouvelle synergie et une osmose totale entre l'artiste et ses fans venus des quatre coins du monde. Certains aficionados se sont déplacés à Paris, juste pour ce concert.


Au total, ce soir-là, Dashboard Confessionnal interprétera neuf titres de ce superbe opus. Pèle-mèle, nous aurons le bonheur d'entendre, enfin surtout moi, ‘’The Best Deceptions’’, ‘’Remember to Breathe’’, ‘’Swiss Army Romance’’, ‘’The Place You Have Come To Fear the Most’’, ‘’The Brilliant Dance’’, ‘’Screaming Infidelities’’, ‘’Saints And Sailors’’, ‘’I Can Go Unnoticed’’, ‘’Hands Down’’. Quel régal que de revivre en direct un voyage inoubliable à l'image de ce DC avait offert a l'automne 2001 aux New-Yorkais, dans les studios de MTV USA sur Time Square. J’ai eu la chance de découvrir le disque Live de ce concert tout à fait par hasard dans un des magasins légendaires, le Tower Records de Nashville. J'étais dans cette ville magique au printemps 2002, lors d'un voyage que j'avais effectué pour interviewer le regretté Bluesman : Tony Joe White chez lui dans la banlieue de cette cité entièrement consacrée à la musique, et pas uniquement La Country Music.

Ce soir-là, à la Boule Noire, Chris n'a pas oublié d'interpréter les tubes incontournables tels que ‘’Don't Wait’’, ‘’Vindicated’’, ‘’Stolen’’, ‘’As Lovers Go’’, ‘’Dusk And Summer’’. Cependant je trouve dommage qu'il n'ait pas inclus dans sa courte Setlist, ‘’So Long, So long !’’ Le seul regret de la soirée demeure que Chris a fourni un Show trop court. Alors que sur les autres dates de la tournée européenne, l'américain a interprété entre 20 et 23 chansons, selon l'humeur et l'ambiance de la salle qui l'accueillait, à Paris, nous n'en avons eu droit qu'à 18 titres ! Peu importe, il nous a promis de revenir. Alors, une chose est certaine, j’assisterai à leur futur concert parisien. C'est certain, à moins que je sois mort. En attendant, je vous rédigerai un article sur un de mes groupes fétiches avant leur prochaine étape française en 2020 pour nous présenter leur futur album. Chris a fini sa splendide messe musicale du dimanche à la Boule Noire avec un Hit énorme ‘’Hands Down’’, tiré du superbe ‘’A Mark, a Mission, a Brand, a Scar’’. Nous pouvions repartir en paix et heureux d'avoir réussi notre Week End.

Live Report : Carlos Sancho.

Pour retrouver tous les Concerts Rock : Allez sur www.proxidoo.com

Produit ajouté avec succès das le comparateur de produits!