Touré Kunda @ Paris!

Touré Kunda @ Paris!

Touré Kunda à Paris, La Cigale le 15 novembre 2019.

Touré Kunda fait partie des groupes que j'ai vus le plus souvent durant mes 40 ans de concerts ! Il faut dire que j'ai craqué sur leur musique au début des années 80 et notamment lors de mon premier concert des frères Touré en 1983 au Colisée du Parc des Sports à Abidjan, Côte-d'Ivoire. Le frère aîné Amadou venait de décéder en début année et il avait été remplacé par Ousmane pour cette tournée africaine qui devait donner le légendaire album Live «Paris Ziguinchor» que tout amateur de musique africaine de qualité se doit de posséder... 200.000 exemplaires vendus, ça fait rêver, surtout de nos jours !

Je les ai revus l'année suivante à Sceaux et on a alors sympathisé... En 1986 ce fut un triomphe au Zénith de Paris puis en 1987 à La Grande Halle de La Villette avec Carte de Séjour, Johnny Clegg, Jacques Higelin, Manu Dibango, etc. En 1988, je les verrai en vedette des 10 ans de l'Africa Fête du regretté Carte de Séjour, Johnny Clegg, Jacques Higelin, Manu Dibango toujours à la Grande Halle, aux côtés de Salif Keita, Mahlathini & The Mahotella Queens, Baaba Maal, Cheb Kader, j'en passe et des meilleurs ! En 1990 ce sera l'arrivée de Hamadou, le quatrième frère, au sein du groupe et la sortie de l'album «Salam» chez Tréma, le label de Michel Sardou entre autres. Cette sortie sera fêtée par un concert au Châtelet Victoria en février, soirée mémorable suivie en octobre d'un superbe concert au Palais des Congrès ! En 1991 ce sera la consécration avec un autre excellent concert à l'Olympia devant un public fervent ! En 1994 je les reverrai lors d'un festival au profit des Restos du Cœur à l’Élysée Montmartre intitulé «Plus De Bruit Pour La Bonne Cause» avec entre autres le groupe Assassin... La même année je les recroiserai en Provence pour un festival en plein air près de Manosque et j'aurai alors l'occasion de discuter longuement avec Ismaïla ! C'est d'ailleurs cette même année que je serai amené par le plus grand des hasards à lancer le premier album solo de Séta Touré (ex-Hamadou et ex-Touré Kunda donc !) sur le Label Uno Mundo de Jean-Pierre Weiller, distribué par BMG pour qui je travaillais à l'époque... Du fait de leur amitié avec Carlos Santana, ils participeront en Guests au concert du guitariste à La Maison de la Radio en janvier 2000, quel bonheur de voir de si grands artistes d'aussi près... Beaucoup plus près en tout cas que lors des 2 concerts du Supernatural Tour de Santana en mai de la même année et dont les frères Touré feront la 1ère partie à l'Olympiahalle de Munich et à Bercy 2 jours plus tard !

Tout ça pour dire que j'ai suivi de très près la carrière de ces Stars sénégalaises et que je me réjouissais de les revoir près de 20 ans après ce dernier rendez-vous ! C'était donc l'occasion de me rendre à La Cigale en cette froide soirée de novembre pour y trouver un peu de chaleur musicale...

Ça commence d'ailleurs chaudement avec le Comorien Eliasse qui en 45 minutes parvient à gagner les faveurs du public avec son mélange de rythmes ternaires traditionnels des Comores et de Blues-Rock-Funk très inspiré... Il agrémente son Show de traits d'humour qui plaisent beaucoup à l'assistance malheureusement plutôt dispersée en ce vendredi soir !

La salle se remplit néanmoins lorsque Touré Kunda monte sur scène... Enfin quand je dis Touré Kunda, je devrais plutôt dire Sixu Touré car il est visiblement venu seul... Il nous expliquera plus tard dans la soirée qu'Ismaïla n'a pu venir car il est souffrant... Il eut été judicieux d'annoncer cet état de fait en amont du concert à mon sens mais bon ! J'aime beaucoup Sixu mais pour ceux comme moi qui ont vu les frères Touré en duo voire en trio, ça fait drôle... Aux chœurs il y a le fils d'Ismaïla, Sixu Daby, qui assure bien et qui nous gratifiera d'une parenthèse Rap à la fin du concert. En lieu et place de Nabou, il y a une nouvelle danseuse/choriste Fatou qui fait bien le Job. On aura aussi la surprise de voir le légendaire batteur ivoirien Paco Séry monter sur scène pour aller derrière les fûts pendant quelques minutes et Sixu ne tarira pas d'éloges à son égard. Il faut dire que Paco, qu'on connaît de Sixun et qui a joué avec tout le gratin du Jazz et de la chanson française, a réalisé leur dernier album «Lambi Golo» dont nous aurons droit à de larges extraits ce soir. Le concert mettra un peu de temps à décoller sans doute du fait de l'absence d'Ismaïla mais dès que les «tubes» arriveront, La Cigale succombera aux charmes de la musique du combo sénégalais. Ce seront donc les «Emma», «Salya», «Toure Kunda»... Qui verront le public se mettre à danser et à entonner les refrains... Beaucoup de nostalgie mais aussi un peu de tristesse de ne pas avoir revu la formation «habituelle» que j'apprécie tant sur la scène de La Cigale ce soir-là...

Live Report : Olivier Carle


Merci à Stella de M'a Prod/Soulbeats Records...


Pour retrouver tous les Concerts Rock : Allez sur www.proxidoo.com

Produit ajouté avec succès das le comparateur de produits!